Polytech Health
Ces implants sont fabriqués intégralement en Allemagne dans une usine près de Francfort. Leur gamme de prothèses recouverte de mousse de polyuréthane est très large. Cette mousse spécifique permet d’utiliser des implants anatomiques sans risque de rotation et limite les phénomènes de coques à moins de 1% des cas. Nous utilisons ces implants dans plus de 40 % de nos interventions.

Establishment Labs
Avec 30 ans d’expérience et des bureaux de réglementation aux États-Unis, un centre de distribution européen en Belgique et une usine de fabrication au Costa Rica, Establishment Labs est le producteur d’implants mammaires de nouvelle génération avec des approbations réglementaires dans le monde entier.

L’entreprise crée les niveaux de sécurité les plus avancés pour les femmes qui cherchent à améliorer leur apparence grâce aux technologies exclusives de Motiva .

Avec la marque MOTIVA ,ces implants sont fabriqués au Costa Rica. Ils possèdent une texturation spécifiques (nano-texturation SilkSurface) et un gel ultrasouple permettant aux implants ronds Ergonomix d’offrir un aspect naturel proche des implants anatomiques.

Mentor
Mentor est l’un des 2 fabricants de prothèses mammaires américains. Leurs implants sont fabriqués à Dallas au Texas ou à Leiden au Pays Bas. Le Laboratoire appartient à Johnson and Johnson, un des plus grand laboratoires de dispositifs médicaux au Monde. Leurs implants ronds ont été agrées par la FDA américaine.

Allergan
Deuxième grand laboratoire américain, issu du rachat des laboratoires McGhan/Inamed et CUI. Leurs implants sont agrées par la FDA américaine et sont fabriqués au Costa-Rica. Leur macro-texturation Biocell semble impliqué dans les phénomènes de double coque et dans plus de 70% des cas de lymphome anaplasique à grande cellules.

Groupe Sebbin SAS
Le groupe Sebbin est repreneur du laboratoire Sebbin qui a fait faillite .
Il s’agit d’un laboratoire français dont la production est entièrement réalisée près de Cergy Pontoise, notamment en cas d’implants sur mesure.

Arion
C’est un laboratoire français très innovant, qui propose un remplissage des implants par Hydrogel. Leur production est entièrement effectuée dans le sud de la France.

GC asthetics
Avec le laboratoire Eurosilicone français, sa production est localisée dans le sud de la France à Apt. Il possède une gamme d’implants texturés.

Sientra
est une société basée aux États-Unis qui a acheté la licence pour commercialiser des implants Silimed fabriqués au Brésil aux États-Unis. Les implants Sientra (Silimed) ont récemment été approuvés par la FDA pour vendre des implants aux États-Unis en 2012.

Cereplas (2014)
Sommée de se mettre aux normes, l’entreprise du Nord n’a pas respecté ses promesses et est rattrapé par l’agence de santé.

Les implants mammaires de la société Cereplas sont retirés du marché sur décision de l’agence des produits de santé (ANSM). Elles sont jugées non conformes à la réglementation en vigueur.

« Certaines activités de fabrication réalisées par la société Cereplas ne sont pas en conformité avec la réglementation en vigueur », a noté lundi l’agence suite à des inspections sanitaires. « Il s’agit notamment de la maîtrise du procédé de stérilisation et de la qualification d’équipements utilisés en production, » précise-t-elle sur son site.

L’entreprise, basée dans le département du Nord, avait pris des engagements de mise en conformité. Cereplas n’ayant pas respecté ses promesses, l’ANSM a décidé d’enclencher une procédure de police sanitaire de « suspension de la mise sur le marché, l’exportation, la distribution et l’utilisation des implants mammaires et gabarits d’implants mammaires”. Tous les produits de la marque sont donc désormais tous retirés jusqu’à leur mise en conformité.

Les certificats de marquage CE de ces produits viennent également d’être suspendus par l’organisme habilité à délivrer ces certificats.

Pour les produits, déjà mis sur le marché et implantés, les éléments fournis par la société Cereplas conduisent à ne pas remettre en cause leur sécurité d’utilisation, selon l’agence sanitaire.

Cette dernière ajoute qu’elle « ne dispose d’aucun élément permettant de suspecter l’existence d’un risque sanitaire » avec ces dispositifs déjà utilisés.

Poly Implant Prothèse (PIP)
C’était une entreprise française fondée à la Seyne-sur-Mer en 1991 par Jean-Claude Mas qui fabriquait depuis le milieu des années 2000 des prothèses mammaires. La société (qui a été liquidée en 2010) et son fondateur sont au cœur d’un scandale de santé publique depuis la découverte en 2010 de l’origine frauduleuse et dangereuse des produits.

L’entreprise occupait à son apogée le troisième rang mondial du secteur des implants mammaires1 avec 100 000 unités produites par an1. Elle exportait près de 80 % de sa production hors de France1, notamment en Amérique du Sud et en Europe de l’Est1. Environ 300 000 femmes dans le monde seraient porteuses de prothèses mammaires PIP.

Les leaders :
Le marché est fragmenté avec beaucoup de joueurs mais dominé par les 5 leaders. Allergan, Mentor Worldwide, GC Aesthetics et Sientra détiennent plus de 85% de part de marché sur le marché mondial des implants mammaires.

Les sociétés suivantes:
POLYTECH Health & Aesthetics GmbH, GROUPE SEBBIN SAS, Establishment Labs SA, HansBiomed Co. Ltd, CEREPLAS, LABORATOIRES ARION, Ideal Implant, Guangzhou Wanhe Plastic Materials Co., Ltd., Silimed, G & G Biotechnology Ltd, Shanghai Kangning Medical Supplies Ltd, et Implantech Associates Inc.

Les données recueillies à ce jour ne mettent pas en évidence de signal d’alerte sur les implants mammaires en silicone en générale l’ANSM déclare poursuivre néanmoins la surveillance active des implants mammaires en silicone, dans une démarche d’amélioration de la sécurité.
Par ailleurs, les implants en gel de silicone PIP ne sont plus commercialisés. Ils ont fait l’objet de deux rapports spécifiques et de mises à jour régulières des données de vigilance (doc ANSM)

L’ANSM agence de sécurité sanitaire ne publie aucun chiffre chaque année en ce qui concerne les implantations , explantations et les effets indésirables, ni les déclarations faites sur leur site.
Nous attendons ces chiffres .

Please login to access this picture
Partager: