Ce site n’est pas un site médical mais un site d’information et d’entre-aide entre malades.

PRÉPAREZ VOTRE CORPS AVANT LA CHIRURGIE –

OBTENEZ UNE COPIE DE VOTRE IMPLANTATION – Obtenez une copie du rapport opératoire pour votre implantation auprès du chirurgien plasticien. Le rapport opératoire aidera le chirurgien explant et vous sera utile si vous décidez d’analyser vos implants et d’explorer des voies légales.

OBTENEZ UNE COPIE DE VOTRE EXPLANTATION – Obtenez une copie du rapport opératoire de votre explant auprès du chirurgien plasticien explanteur. Le rapport opératoire aidera à l’analyse et pourrait aussi être nécessaire à court terme pour les procédures judiciaires.

OBTENEZ LES INFORMATIONS DE GARANTIE ET ​​LES NUMÉROS DE SÉRIE DE VOS IMPLANTS À PARTIR DU CHIRURGIEN DE PLACEMENT – Tous les implants mammaires ont des numéros de série afin qu’ils puissent être suivis parce qu’ils sont classés comme dispositifs médicaux de catégorie III .Le numéro de série se trouve sur l’implant mammaire lui-même et doit être enregistré dans les fichiers de votre chirurgien. Les implants mammaires ont généralement une garantie de dix ans et le fabricant peut couvrir certains frais de chirurgie en raison d’un implant rompu, fuyant ou défectueux.
Votre Chirurgien a du vous donner une ID Card identity card afin d’identifier les implants .

Please login to access this picture

INSISTER SUR LES PHOTOS DE L’EXPLANTATION – Les chirurgiens  prendront sans doute des photos de vos implants une fois enlevés avec le tissu de capsule toujours sur pour prouver qu’ils ont été enlevés En Bloc. Deuxièmement, un autre ensemble d’images des implants eux-mêmes sans le tissu de la capsule et de la capsule.

INFECTIONS ET PATHOLOGIE – Des prélèvements et cultures peuvent  être faite pour les infections bactériennes. Oui, les implants mammaires provoquent un cancer du sein et un lymphome associé à l’implant mammaire qui est différent du cancer du sein et qui est un cancer du système immunitaire.
Le liquide salin peut être cultivé pour vérifier la présence de champignons ou de microbes.

Silicone dans les ganglions – Voir avec votre chirurgien s’il est nécessaire de les retirer ou de les analyser.[/restrict]

Partager: